Les sacrements

water-waveFaire baptiser votre enfant

Pour faire baptiser votre enfant, il vous suffit de rencontrer le curé et de fixer une date avec lui (habituellement, les baptêmes ont lieu le samedi ou le dimanche, en dehors des messes). Une préparation vous permettra de comprendre le sens du baptême et de découvrir cette grande famille qu’est l’Église.

A la paroisse, cette préparation est bien sûr adaptée à votre situation : premier enfant baptisé ou non, engagement ou non dans l’Église etc. N’attendez pas, venez, c’est avec joie que la communauté paroissiale et toute l’Eglise vous accueille.

Le jour du baptême de Jésus (en janvier), la communauté des clarétains vous propose de célébrer la fête des baptisés de l’année. A cette occasion, à l’issue de la messe, un apéritif est organisé et un petit cadeau est remis à chaque baptisé de l’année. Un lâcher de ballons conclut cette belle fête.

IMGP2190_3_Baptême adulte

Se faire baptiser adulte, c’est possible ! Vous vous êtes posé des questions sur le sens de la vie ou peut-être avez-vous rencontré un chrétien qui vous a parlé de l’amour que Dieu nous porte. Vous pensez que Dieu n’est pas une simple « croyance ». Vous souhaiteriez en savoir plus et demander le baptême.

L’atmosphère familiale de notre communauté est adaptée à ce chemin. Dans un premier temps, prendre contact avec le curé. Puis nous vous proposerons un accompagnateur, qui cheminera avec vous, main dans la main, à la rencontre de « Celui qui aime ».

Wedding_ringsSe préparer au mariage

Entre vous, « c’est du sérieux ! ». Vous souhaitez donc vous marier à la mairie mais aussi à l’Église, pour « sacraliser » ce jour. Vous avez le cœur léger, les yeux qui pétillent ! Cette joie, nous la partageons. Et nous vous proposons de la porter devant Dieu, qui en est la source, avec votre famille, vos amis et toute l’Église.

Une série de préparation au mariage pour approfondir le sens du mariage à l’Église, d’octobre à mars les soirs à 20h. Il est préférable de contacter le curé au moins 6-8 mois avant la date prévue (avant que les aspects pratiques ne prennent le pas sur toute autre considération…)

gods-love.jpgSe confesser

« Si tu savais le don de Dieu ». Se confesser, c’est simplement contempler l’amour du Père et se laisser regarder par lui. Ce qui compte, ce ne sont pas nos péchés (qui n’a jamais péché ?), c’est notre désir d’aimer toujours plus et de cheminer vers le Père qui aime sans mesure. Ensemble, prêtre et fidèle, nous nous tournons vers le Christ pour lui demander son pardon et le remercier pour les grâces reçues.

Le prêtre vous accueille du ... Tous les jours sur rendez-vous auprès du curé.

ob_a84691_communionDonner la communion aux malades

Porter la communion au domicile d’un chrétien malade ou handicapé est un geste d’amour qui manifeste le lien de communion entre tous les membres de l’Église, où qu’ils soient et quel que soit leur état de santé.

Le curé propose une courte formation à ceux qui porte la communion. Si vous connaissez une personne souhaitant recevoir le Corps du Christ chez elle, n’hésitez pas à nous le signaler.

43sacrement-maladeLe sacrement des malades

Le sacrement des malades est aussi connu sous le nom d’« extrême onction » car, autrefois, il était surtout donné aux mourants. Or il s’adresse à tous les fidèles touchés par la maladie.

Comme tous les sacrements, il nous est donné pour vivre. L’huile que le prêtre pose sur le front et la paume des mains du malade en est un symbole : c’est d’huile dont s’enduisaient les athlètes de l’Antiquité avant de combattre. Par ce sacrement, Dieu nous donne la force de porter l’épreuve sur les plans physique et spirituel. Pour le recevoir, contacter le curé.

obsequesLes obsèques

« Un glaive te transpercera le cœur », dit saint Luc. La mort est une épreuve, qu’on soit croyant ou non : scandale de la souffrance, qui abîme notre image du Dieu d’amour ; scandale de l’absurdité, qui torture notre raison. Notre intelligence seule ne peut concilier l’inconciliable. Mais la Sagesse, c’est-à-dire le Christ, nous aide à porter notre souffrance et nous conduit « du monde visible à l’invisible ».

Sur le plan pratique, la date et l’heure sont fixées avec le curé en accord avec les pompes funèbres. Le curé se tient à votre disposition pour préparer la célébration et pour vous accompagner.

Leave a comment